FICHE TECHNIQUE STUDIO

révision janvier 2022

acquisition:

  • 32AD / 32DA en 96khz / 24bits (convertisseurs ANTELOPE Orion 32HD et RME HDSPE MADI FX, madi optique, synchro wordclock)
  • AVID Pro Tools, remote DIGIDESIGN Command 8
  • suites logicielles Waves, Izotope, Soundtoys

monitoring:

  • enceintes GENELEC 8350
  • station de monitoring DANGEROUS Source (DAC: AES to ANALOG)
  • Casques BEYERDYNAMIC DT-770 250 ohm, SONY MDR-7506

préamplificateurs:

  • [1 PRE/DI] FERROGRAPH tube preamp (fabrication anglaise fin des années 50, tubes EF86 et EL84, transfos BBC et Partridge) 50dB de gros son tube, très coloré, beaucoup de distortion harmonique. Quel son!
  • [2 PRE] NEVE 51
  • [2 PRE] AML EZ1073 (clone de Neve 1073, transfos et inductances Carnhill )
  • [2 PRE/DI] API A2D (API 312 avec convertisseurs A/N)
  • [6 PRE] DREIST 40-40. Préamplis full symétrique en class A sans transfo, son haute fidélité très détaillé, proche des Forssell
  • [4 PRE/DI] GYRAF AUDIO GYRATEC IX (préampli à tubes ECC82, transfos OEP)
  • [12 PRE] STUDER/REVOX C279

microphones:

  • Neumann U47 FET (1984)

Au panthéon des microphones de studio, microphone de choix pour voix chantées ou parlées. Medium plus présent et détaillé que le U87 avec légèrement moins de suraigus, en gardant ce son « processé » typique des Neumann de cette époque. Excelle également sur les instruments avec du bas.

  • Neumann U87 (1974 tuchel)

Également au panthéon des microphones de studio, le U87 est très polyvalent grâce à sa multi-directivité et est facile à utiliser. (Remembranage par Thiersch en 2018)

  • Blackspade UM17(R)

Largement inspiré du Neumann M49, ce microphone capture le son de manière magnifique il n’y a pas d’autre mot. Le gros son 3D, medium extrêmement détaillé. Revers de la médaille : il capte les moindre détails et ne pardonne rien. (Lampe Phillips EF732 nos, capsule Thiersch M7 Red Line)

  • [x2] Studio Electronics Z5600a II

Paire de microphones au gros son lampe, particulièrement ouvert dans l’aigu (esprit AKG C12). Fait notamment des merveilles sur cordes et percussions. (mods: capsules Maïku CK12, lampes ECC82 RFT)

  • Neumann KM84 (1976 tuchel)
  • Schoeps CMC-5 + MK21 (hypocardioïde)
  • [x2] Line Audio CM4
  • Sony ECM-999PR (stéréo)
  • [x2] Sony ECM-2270
  • [x2] Sontronics STC1-S
  • [x2] Beyerdynamic TG I53C
  • Beyerdynamic TG D71 (micro de surface)

dynamiques:

  • Beyerdynamic M88N (tuchel)
  • Beyerdynamic M88TG
  • Beyerdynamic M66 (tuchel)
  • Beyerdynamic M55
  • [x4] Beyerdynamic TG D35
  • Shure unidyne III 545
  • Shure SM57
  • Shure SM58
  • Shure SM59
  • [x2] Studio Electronics R1 (ruban)
  • [x2] téléphone bakelite modifié

égaliseurs:

  • [2 EQ] PRO REPLICAS EQP1A (clone Pultec EQP1A)
  • [2 EQ] AML EZ1073 (clone Neve 1073)
  • [2 EQ] NEVE 51
  • [2 EQ] SCV 209 (graphique 2×9 bandes, fréquences et pentes variables pour chaque bande)

compresseurs:

  • GSSL MIXBUS COMP (clone du compresseur de la SSL4000)
  • [x2] KLARK TEKNIK KT-2A (« clone » de LA2A, lampes et condos upgradés, cellules optiques upgradées Kenetek)
  • KLARK TEKNIK 76-KT (« clone » de l’Urei 1176)
  • [x2] NEVE 51

effets hardware:

  • [tape echo] ROLAND SRE-555 chorus echo (mod. deux spring reverbs)
  • [tape echo] WEM COPICAT Super IC
  • [multi-effets] EVENTIDE DSP4000
  • [multi-effets] KORG AM8000R
  • [reverb] EVENTIDE Space
  • [reverb] LEXICON PCM91
  • [distorsion] MOOG MF Drive
  • [vocoder] ELECTRO HARMONIX IRON LUNG

instruments électroniques:

  • sampleur EMU Emulator III
  • synthétiseur analogique modulaire 55 MU (Synthesizers.com – Moslab – Oakley – Synthetic Sound Labs – STG – Analog Craftsman – Evaton Technologies – CGS – Grove audio)
  • synthétiseur analogique polyphonique DSI SEQUENTIAL Prophet REV2
  • boîte à rythmes Behringer RD-9
  • sampleur AKAI MPC 2000 XL
  • theremins optiques, atari punk console, stylophone, dictées magiques bendées + divers autres générateurs sonores
  • suite logicielle NATIVE INSTRUMENTS Komplete 10 ultimate

 * passés par le studio: RSF Expander I, RSF Expander II, RSF Programmer, RSF Blackbox, KORG 800DV, KORG MS20, KORG M500, KORG Trident, MOOG Micromoog, OCTAVE Kitten, TEISCO S110F, ETI 4600, ARP Odyssey 1973, ARP Odyssey 2015, ARP Axxe, Roland VP03, KAWAI K3, EMU vintage keys, Yamaha CS15, Trax Retrowave R1, Oberheim Matrix 1000, Alesis Ion, Oberheim OB12, Roland SH-32, Behringer Rd-8, Moog Etherwave Signature, Behringer Poly-D, Behringer ARP2600 Blue marvin…

+ EMS synthi A, EMS synthi A clone, Moog Minimoog, Roland system 700, Roland jupiter-8,  Roland System 100, Roland TR-808, Korg PS3100, Moog Source, Linndrum LM2, PPG wave2, Oberheim OB1, SCI Sixtrak, Formanta Polivoks


backline:

  • ampli HOHNER orgaphon 45MH (lampes ECC808 en préamp et PL84 en puissance, 40W, années 60)
  • ampli SELMER TnB MK3 (lampes ECC83 en préamp et EL34 en puissance, 50W, années 70)
  • ampli DYNACORD Hi-Fi Favorit 2T (préamp transistors et lampes EL34 en puissance, 50W, années 60)
  • cab clos TC 2X12 , équipé de CELESTION GREENBACK G12h75 années 70
  • rack IBANEZ UE-400 avec pédalier (comp disto phaser flager)
  • pédales: sansamp VT BASS v2, fuzz the bender mk2 (clone Tone bender), distorsion Marshall Drive master, distorsion Marshall Shred master, fuzz PROCO Rat, disto copie TS808